Taxis-de-France, foire aux questions les plus fréquentes

Taxi, inscrivez-vous !

le portail Internet des taxis

Foire Aux Questions

En tant qu'usager de taxi il est naturel de s'interroger sur le mode de fonctionnement des taxis.

Au travers de ces quelques questions réponses nous essaierons de vous apporter les réponses aux questions légitimes que vous pouvez vous poser lors de l'utilisation des services d'un taxi.


Q : Comment reconnaître avec certitude qu'on est bien dans un taxi et non pas dans un véhicule clandestin?
R : Quatre points à s'assurer : que le véhicule est équipé d'un lumineux sur le toit et que celui-ci n'est pas masqué, qu'un taximètre est présent à l'intérieur (il doit être visible des places arrière), que le certificat de capacité du chauffeur est présent dans l'angle inférieur gauche du pare brise (document rose similaire au permis de conduire) et qu'une affichette tarifaire est présente sur une vitre latérale arrière.

Q : Comment reconnaître un taxi libre?
R : C'est aujourd'hui assez difficile car un véhicule sans passager n'est pas forcément libre, il peut entre autre être en approche de prise en charge. Actuellement pour connaître l'état d'un taxi il faut regarder les répétiteurs de tarifs (petits cabochons situés sous le lumineux), si aucun n'est allumé alors le taxi est libre. A compter de 2012 les lumineux s'éclaireront en rouge quand le taxi sera en charge et en vert quand il sera libre. Toutefois un taxi libre refusera toute prise en charge s'il n'est pas sur la zone géographique couverte par son autorisation de stationnement.

Q : A quoi servent le petites lumières situées sous le lumineux?
R : Il s'agit de répétiteurs de tarifs, chaque cabochon représentant un tarif. Ce dispositif permet aux forces de l'ordre de s'assurer que le taxi en charge circule bien avec le tarif correspondant au lieu, jour et heure tarifaires.

Q : Le compteur du taxi doit-il être à zéro quand on prend place à l'intérieur?
R : Oui et non. Quand vous prenez un taxi en station le compteur est effectivement mis en marche à cet instant, il doit alors indiquer le montant de la prise en charge tel qu'indiqué sur l'affichette de tarifs de portière. Quand vous réservez ou commandez un taxi, à un central radio ou à une borne d'appel de station ou directement à une entreprise, l'approche départ station jusqu'au point de prise en charge est facturée (les centraux parisiens ont déposé un barème d'approche).

Q : Peut-on réserver un taxi?
R : Oui, c'est même conseillé, plus particulièrement en milieu rural où les taxis ne travaillent que sur réservation mais également en ville et plus particulièrement aux heures de forte demande. 

Q : Le taxi de ma commune m'a déposé à l'aéroport, peut-il venir me chercher pour le retour?
R : Oui dès lors que vous l'avez réservé, un taxi peut venir vous chercher n'importe où.

Q : Un taxi peut-il refuser de me prendre en charge avec mon chien?
R : Oui un taxi peut refuser toute prise en charge d'animaux, à l'exception des chiens de non voyant.

Q : J'ai oublié un objet dans un taxi, comment puis-je le récupérer?
R : Si vous connaissez l'entreprise un simple appel téléphonique suffira. A contrario, si une note vous a été remise elle comporte les coordonnées de l'entreprise et s'il s'agit d'un taxi parisien elle comportera pour le moins le numéro d'immatriculation du véhicule ce qui vous permettra de vous rapprocher du service des taxis situé rue des Morillons. De même si vous avez utilisé les services d'un central radio celui-ci sera à même d'identifier le chauffeur. Dans tous les cas un chauffeur de taxi est règlementairement tenu de déposer à la gendarmerie (ou rue des Morillons pour les taxis parisiens) tout objet oublié dans son véhicule.

Q : Faut-il donner un pourboire?
R : Comme dans tous les métiers où il se pratique le pourboire est facultatif et ne peut pas être réclamé. C'est toutefois un usage dans la profession, il est donc à la libre appréciation de la clientèle.