Taxis-de-France, l'historique du taxi en France, 19ème siècle

Taxi, inscrivez-vous !

le portail Internet des taxis

TAXI >> HISTORIQUE DU TAXI >> 19ème SIÈCLE

17ème siècle - 18ème siècle - 20ème siècle

1820 : A Paris, le parc atteint 2000 voitures pour 750.000 habitants et les voitures autorisées à stationner sur la voie publique disposent de 104 emplacements réservés.

1855 : A l'aube de la grande exposition universelle, Napoléon III autorise la création d'une société en commandite. Celle-ci accroît alors de 500 le nombre de fiacres et développe avec efficacité un service de diligences. En 1862, cette société obtient le monopole du stationnement dans Paris pour une durée de 50 ans.

1866 : En raison de l'annexion des communes de périphérie, la capitale s'est agrandie et compte 1.600.000 habitants et les courses des fiacres se sont allongées. Or les tarifs des courses n'ont pas évolués et les cochers peinent dans leur travail en raison des travaux entrepris par Haussmann. Cette situation conduit l'Empereur à relever le tarif des courses de 30% et à rétablir la libre concurrence après indemnisation de la société commanditée.

1877 : De 4730 en 1867, le parc automobile a atteint 6000 véhicules. Cette même année une commission d'examen chargée d'attribuer le diplôme de conducteur à tout nouveau cocher est créée et les premiers compteurs kilométriques sont installés. Les tarifs sont alors modulés en fonction du matériel utilisé.

1890 : 7800 fiacres hippomobiles sont en activité.

1897 : Premier essai du fiacre électrique dans les rues de Paris. Ce fiacre mis au point à compter de 1894 par Kiéger utilisait des batteries et pouvait transporter 3 personnes à 20 km/h. Pour des raisons de rentabilité le fiacre électrique fut abandonné en 1902.

1899 : Apparaissent à Paris les premières automobiles de louage à moteur. Ces nouveaux cochers "automédon" ne sont pas soumis à la réglementation tarifaire des fiacres et discutent les prix des courses au gré à gré avec la clientèle.

[17ème] - [18ème ] - [20ème]